Cette fois-ci, direction le nord de l’île pour mon village d’origine : Mitsamiuli… Pièce très colorée en plein coeur de la ville
Le graffiti possède le grand avantage d’être en pleine ville, de faire partie du quotidien de ses habitants. Hautement symbolique, la place où j’ai eu la chance de peindre est en plein coeur de la ville ; là où tout le monde passe, se rassemble, discute…

Journée très importante pour moi car il s’agit de ma première pièce dans la ville, et l’enthousiasme et le soutien des miens étaient palpables.
Le proverbe comorien qui y figure : « Nadi nadi upuwabwe » qui est à peu près équivalent à « C’est en forgeant qu’on devient forgeron ».

Dédicacé à ma ville.